Bruxelles

DSC02916

 

Bruxelles, ma belle, 

sont des mots qui vont très bien ensemble,

très bien ensemble. 

 

DSC02986

 

A l’arrivée le soleil aux paupières, la lumière radieuse d’un ciel de midi,

et l’hiver, l’hiver sur les joues palpite, l’air est frais et nos cheveux balaye,

l’indolence de la brise juste à fleur de peau.

 

Bruxelles,

le silence emmitouflés à l’intérieur de la librairie Ninjinski.

J’aime le capharnaüm de la première pièce où en vrac s’entassent de très vieux bouquins,

l’odeur des papiers anciens et ces pages  brunes pas encore détachées.

Sur la tranche, un peu de poussière. Times goes by.

J’ouvre un album et c’est Constantinople, plus loin sur de petites étagères des rangées de livres polyglottes, encres qui tâchent les menottes, almeno ho dimenticato questa notte, meu amor.

 

Arpenter sans trêve l’écheveau de ruelles entremêlées,

d’une ville nouvelle.

(les autres fois je m’en souviens à peine)

 

Art Nouveau.

Rythme, couleurs et arabesques,

sur les façades de briques mille ornements,

de fleurs aux verrières, des courbes aux parois,

et aux dessus des rues pavées les balcons se penchent.

 

J’esquisse le contour d’une fenêtre sur la page blanche.

 

On roule dans la nuit,

à bicyclette dans la ville, sous les réverbères,

lumière jaune et feuille dorée,

le monde dort et d’autres sortent,

le froid et des jupes courtes.

 

 

DSC03127DSC02946DSC02972DSC03006DSC03129

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s