Veilles de Carnaval : Ensaio da Perola Negra

Alors que nous ne sommes plus qu’à quelques jours du Carnaval, les répétitions des Ecoles de samba s’enchaînent aux quatre coins de São Paulo. Deux fois par semaine, mon quartier vibre au son des percussions, les habitants envahissent les rues et se pressent pour assister aux essais de l’école qu’ils supportent.

Née dans les années 1970, la Pérola Negra défile depuis 2007 dans « le groupe spécial », la crème des crèmes des Ecoles de samba de la ville. Cette année, le thème choisi pour le défilé est un hommage à la célèbre pièce de théâtre brésilienne Auto da Compadecida, une œuvre un peu folle parlant des pêchés des hommes et de leur relation au spirituelle.

Pablo, mon coloc brésilien, propose ce soir de nous y emmener avec deux de ses amis. Dans la rue, la bière coule à flot, et une dizaine de petits kiosques occupent les trottoirs proposant en vrac du pipoca, le pop-corn local, desbrochettes de viande, des hot-dogs et des boissons. Après nous être acquitté des 10 reais du billet d’entrée, nous pénétrons à l’intérieur d’un immense hangar où une foule compact se presse déjà. Très vite, nous sommes entraînés au coeur du cortège: on nous remet un petit éventail coloré où sont inscrites les paroles de l’hymne de cette année, et une jeune fille enthousiaste marque les mouvements du défilé.

Ainsi la distance s’abolie spontanément entre danseurs et spectateurs, puisque tous sont invités à reprendre les paroles de cette chanson entêtante et à suivre les « passistas », les danseurs du défilé : bahianaises en robes blanches, turban et longs colliers de perles, jeunes filles en minuscules bikini à strass, familles entières aux couleurs de leur école…  La batucada donne le ton, la musique pulse et les participants battent des mains au rythme des percussions dans un mouvement général de joie exaltée. Deux heures défilent ainsi dans la pure euphorie, tous chantant en boucle le même morceau d’une seule voix, marquant le pas de samba avec une souplesse et une énergie que rien ne semble pouvoir faire faiblir.

a2 a5 a a4 a15 a18 a12 a9 a7

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s