In situ

J’ai souvent, moi la rêveuse aux mille vies, voulu être ici et et là-bas aussi, insatiable de réel cherchant sans cesse la formule miracle pour me colporter dans le temps et l’espace.

Ce dimanche de janvier, la lame franche de lumière m’éblouissant un peu, je suis à ma place. Soudain les mille autres vies passées et futures en moi taisent leur ancienne clameur, je ne veux ni pendule pour rebrousser les âges, ni capsule pour traverser les mers, je suis ici et m’y trouve très bien.

 Ad hoc, on écrit sur des petits papiers, entre deux biscuits et d’intenses échanges. On évente les mots, les perfore, les retourne, accorde la langue aux idées, dessine sur les murs des nuages qui s’étendent d’un concept à l’autre. Ancrage. L’importance du lieu, du territoire que l’on explore et qui nous façonne, de la matière que l’on façonne et qui nous explore.

Après je suis en retard, et je cours tête nue dans la nuit floue, je cours vers le foyer heureux où l’on est souvent 4, 5 ou 6 en ce moment, où les odeurs de soupe épicée, de gâteau aux pommes et de tisane à la menthe poivrée m’accueillent. Les filles accrochent des lampes en papier au plafond, et me demandent à quelle hauteur doit pendre la lumière. Un peu au-dessus du regard…. 

C’est une journée lumineuse, oui, et plus tard dans la chambre pour mieux dormir on cache le réverbère du dehors avec une carte de l’État de New York, en l’appuyant à la fenêtre derrière les rideaux fins. Je l’aime, cette carte de 1938 dessinée à la main, c’est un vieux grec qui me l’a donnée, parce que je lui avais couru après sur la 5ème Avenue pour lui rendre ses lunettes tombées au beau milieu d’un carrefour.

Je pense à son pays au vieux grec, aux chants révolutionnaires qui montent ce soir de tout là-bas et à l’espoir aussi, je songe aux vents et marées qui nous prennent et nous laissent, à ce que l’on retient et à ce que l’on construit, ce qui nous fait et nous défait, à nos vies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s